Contrôle technique 2018 : Quels changements ?

10 Mai 2018
Partager sur

A partir du 20 Mai 2018, le contrôle technique va se durcir. Quels changements ? Quelles conséquences en cas de problème ? On vous dit tout …

 

Pourquoi ces changements ?

L’objectif du contrôle technique est de renforcer la sécurité routière et la protection de l’environnement en vérifiant périodiquement l’état des véhicules dans le parc français.

Les changements prévus pour ce 20 Mai font suite à une directive européenne que la France a signé, dans le but d’harmoniser le contrôle technique en Europe. L’objectif de l’UE étant de diviser par deux le nombre de morts sur les routes en 2020 (en comparaison avec 2010).

 

Ce qui change à partir de Mai 2018

Premier changement, un nombre de points de contrôle accru : 132 au lieu 124 auparavant. Mais ce qui va surtout augmenter, c’est le nombre de défauts potentiels, désormais appelés défaillances : Plus de 600 sont recensées.

Quelles sont les conséquences en cas de problème ?

Auparavant, en cas de défaut constaté, soit ils étaient signalés sans conséquences particulières, soit donnaient lieu a une contre visite sous deux mois.

Désormais, dans le nouveau CT, on recense trois types de défaillances :

  • Défaillances mineures : Celles n’ayant pas d’incidence notable sur la sécurité du véhicule, ou sur l’environnement (139). Par exemple, un témoin de liquide de frein défectueux.
  • Défaillances majeures: Celles susceptibles de compromettre la sécurité du véhicule, d’avoir une incidence négative sur l’environnement, ou de mettre en danger les autres usagers de la route et impliquant une contre visite sous deux mois (340). Par exemple, un essuie-glace manquant ou un Air-bag qui ne fonctionne plus.
  • Défaillances critiques: Celles qui peuvent constituer un danger immédiat pour la sécurité routière ou ayant une incidence grave pour l’environnement (127). Citons notamment l’absence de rétroviseur, un siège mal fixé, des freins défectueux. En cas de défaillance critique, le véhicule ne sera autorisé à rouler uniquement le jour même,et il ne pourra ensuite plus rouler jusqu’à ce que la réparation soit effectuée. Là aussi, il aura nécessité d’effectuer une contre visite du véhicule sous 2 mois pour faire constater la réparation.

  

Quelles conséquences si ce n’est pas fait dans les temps ?

Si la réparation n'est pas faite dans les temps ou si les contrôles ne sont pas effectués dans les délais, le montant de l'amende potentiel reste identique à ce qu'elle est aujourd'hui: 135 euros.


matchmycar | Vous simplifier la voiture

Sur le même thème

initPage('matchmycar','Contrôle technique 2018 : Quels changements ?',' #nav-blog '); $.when( $.getScript("https://cdnjs.cloudflare.com/ajax/libs/slick-carousel/1.9.0/slick.min.js"), $.getScript("https://cdnjs.cloudflare.com/ajax/libs/elevatezoom/3.0.8/jquery.elevatezoom.min.js") ).then(function( data, textStatus, jqXHR ) { $.getScript(urlPath+"/js/app/article.min.js"), $.getScript(urlPath+"/js/app/gallery.min.js") }); if (document.createStyleSheet){ document.createStyleSheet('https://cdnjs.cloudflare.com/ajax/libs/slick-carousel/1.9.0/slick.min.css'); document.createStyleSheet('https://cdnjs.cloudflare.com/ajax/libs/slick-carousel/1.9.0/slick-theme.min.css'); document.createStyleSheet('https://www.matchmycar.fr/css/gallery.min.css'); } else { $("head").append($("")); $("head").append($("")); $("head").append($("")); }